Questo sito utilizza cookies di terze parti per inviarti pubblicità e servizi in linea con le tue preferenze. Chiudendo questo banner acconsenti all'uso dei suddetti cookies.

Agrigente

La Vallée des Temples, remarquablement gérée par l’office du "Parc Archéologique et Paysager de la Vallée des Temples" depuis 1997 est l’un des 50 sites italiens inscrits au patrimoine de l’humanité de l’UNESCO. Les vestiges de sept temples doriques, remontant pour la plupart au 5 ème siècle avant J.C., s’étendent le long d’un arête rocheuse surplombant la mer. Parmi eux, le Temple de la Concorde, considéré comme le temple grec le mieux conservé hors de Grèce, les restes encore imposants du Temple de Zeus, troisième temple grec au monde par ses dimensions et le Temple des Dioscures: symbole traditionnel de la ville. Hors de l’imposant mur d’enceinte, au sud de la vallée, le petit Temple d’Esculape présente un plan très original, dit “in antis double“ . Sur les pentes orientales de la Rupe Atenea, l’église médiévale de San Biagio, construite sur les fondations du Temple de Démeter, domine le sanctuaire rupestre consacrée à cette même divinité. Entouré par un bosquet d’eucalyptus, avec une vue grandiose sur la vallée, l’endroit est encore imprégné de mythe et de mystère.

A l’extrémité occidentale de la Vallée des Temples, a proximité du Temple des Dioscures, le jardin de la Kolymbetra, ancien bassin de retenue d’époque grecque, repris et géré par le Fond Italien pour l’Environnement qui y a ressuscité des cultures antiques et la flore d’origine et a fait de ce jardin, un oasis d’ombre et de fraîcheur où l’histoire et la nature se fondent en une expression unique. Situées sur un plateau délimité au sud par la Vallée des Temples, les fouilles archéologiques - commencées en 1950 - ont mis à jour un important fragment de tissu urbain - qui occupe une superficie de 15000 m2 et est l’un des mieux conservés de Sicile - connu sous le nom de Quartier Hellénisticoromain. Outre les structures en hauteur, est réapparu en partie le tracé des rues, formé d’axes principaux (plateiai) entrecoupés perpendiculairement d’axes secondaires (stenopoi) selon les principes d’urbanisme établis par Ippodamos de Milet. Les habitations nobles, disposées autour d’un péristyle central sont pavées d’élégantes mosaïques polychromes représentant des motifs géométriques, des plantes ou des animaux; dessins qui ont inspiré le nom des édifices, comme la maison de la gazelle.

 

Les meilleurs tarifs... seulement de ce site

Les meilleurs tarifs

Seulement en réservant sur notre site