Questo sito utilizza cookies di terze parti per inviarti pubblicità e servizi in linea con le tue preferenze. Chiudendo questo banner acconsenti all'uso dei suddetti cookies.

Agrigente

Le centre historique d’Agrigente, avec ses ruelles, ses cours et ses petites places, est l’un des exemples de structure urbaine typiquement arabe les plus authentiques et les mieux conservés de Sicile, bien que les édifices les plus anciens remontent à la période normande. Culminant l’ensemble, la Cathédrale fondée à la fin du 11ème siècle par San Gerlando: premier évêque après la domination musulmane et patron de la ville. Plusieurs fois remaniée et agrandie, elle se présente comme un exemple admirable de fusion de divers styles. Précédée par un escalier monumental, flanquée par un clocher massif datant de 1470, elle conserve l’urne funéraire en argent de San Gerlando, ainsi que des monuments funéraires de nobles et d’évêques, de remarquables peintures, des fresques, des stucs ainsi qu’un élégant plafond en bois.
Jouxtant la cathédrale, la Bibliothèque Lucchesiana datant du 18ème siècle, conserve de nombreux livres précieux. L’église voisine de San Maria dei greci, doit son nom au fait qu’elle célébrait initialement le culte grécocatholique, l’atmosphère recueillie de sa cour est, encore aujourd’hui, empreinte de mysticisme oriental. Elle fut construite sur les ruines du Temple d’Athena, remontant au 6ème siècle avant J.C. : les restes des fondations sont encore visibles dans un petit passage souterrain, alors qu’une partie de sa colonnade a été englobée dans les murs extérieurs de l’église. L’Abbaye de Santo Spirito, fondée par la famille Chiaramonte à la fin du 13ème siècle, domine encore de nos jours ce qui fut la zone d’expansion de la ville à l’époque. L’intérieur de l’église marque le triomphe de l’art du stuc du sculpteur palermitain Giacomo Serpotta, qui vécut et travailla entre la fin du 17ème et le début du 18ème siècle; de superbes fenêtres et portails de style chiaramontain donnent sur le cloitre quadrangulaire du monastère voisin. A l’intérieur, jusqu’en 2009, on pouvait admirer la Pinacoteca Sinatra, transférée depuis dans le Palais des Filippini, via Atenea. Celle-ci recèle une remarquable collection de tableaux du 19ème siècle sicilien, oeuvres de peintres réputés de l’époque, qui dépeignent un Sicile à la nature luxuriante. Autre exemple magistral de cette époque: le Couvent Chiaramontain des Frères Mineurs, avec le portail de sa salle capitulaire flanquée de deux élégantes fenêtre géminées. Le couvent à été annexé à la Basilique de l’Immaculée Conception ou Saint François d’Assise.

 

Les meilleurs tarifs... seulement de ce site

Les meilleurs tarifs

Seulement en réservant sur notre site